• sophielouvetmenu

Laughing Seabird présente "the transformation place" le 28 mai.En concert le 16 septembre - ermitage



Laughing Seabird, c’est Céline... et c’est aussi le nom de son groupe.


Il est un lieu étrange et fascinant : le rivage. La rencontre entre terre et mer. Ici vit l’oiseau de mer, la mouette. Ici elle remplit l’air de son cri, de son chant rieur…

En ville, l’entendre c’est immanquablement se rappeler la mer, y être un peu, comme réécouter certaines musiques fondatrices nous transporte dans un espace-défi-au-temps, un chez-soi intérieur rassurant, où l’on sait les grandes choses que l’on peut accomplir. Le son et la musique ont ce pouvoir.

Au large, elle annonce : Terre, terre ! On est sauvé ! On arrive ! Et sa présence réjouit…


La musique de Laughing Seabird rappelle ces expériences où l’on va décoller, individuellement et collectivement. Voyager, s’imprégner d’une énergie émouvante et rémanente.

Fruit d’un apprentissage patient, opiniâtre et d’une forte nécessité intérieure, l’ouvrage de Céline est devenu un défi personnel, un remède, et un appel inévitable. Il y est question de guérison, de rompre avec le connu, de provoquer l’insu et d’escamoter nos programmations. De nous créer autrement et d’ouvrir les portes de nos perceptions pour accéder à… la Transformation.


Admirateurs depuis l’adolescence des Beatles, Paul McCartney, Led Zeppelin, The Pink Floyd, Crosby, Stills, Nash and Young, Peter Gabriel, Sting … Céline et Manu (Emmanuel Heyner) ont trouvé là une complicité. Leur travail puise également dans de nombreuses autres inspirations. L’influence celtique notamment est dans l’ADN de Céline de par ses origines bretonnes et son attachement à cette culture qui réunit tous les âges, en des moments emprunts d’une communion libératrice.