• sophielouvetmenu

Nicolas Cante présente Improvisium V2

Un projet très personnel d’improvisations et de compositions autour

du piano acoustique assisté par ordinateur (Ableton / Max MSP).

Du piano acoustique traité et maltraité en temps réel naît une théorie expérimentale des cordes. En jouant avec l’écriture aléatoire et les harmonies parallèles, le musicien fait rentrer en collision jazz, noise, musique électronique, expérimentale et improvisée. Le résultat est un univers élégant de constructions et déconstructions sonores.

Le premier opus « IMPROVISIUM 1.1 » sorti en 2012 fût lauréat du prix Qwartz RFI 2012 et multi diffusé en radio.

« IMPROVISIUM 2.1 » est le volume 2 entièrement produit par Nicolas Cante : composition, interprétation, enregistrement, mixage, mastering.

Cet album est orienté vers les musiques répétitives (Steve Reich), drones (Charlemagne Palestine), minimalistes (Morton Feldman, Ryuichi Sakamoto), piano préparé (John Cage), musique électronique (Aphex Twin, Alva Noto).

Passé le premier choc d’une dégaine cold wave grande époque - coupe martiale, gestes sous tension, regard investi -, Nicolas Cante vous embarque sans préavis. Derrière son piano droit, bricolé électroniquement et customisé pour produire des sons inconnus, l’artiste aixois s’agite comme un zébulon et convoque un drôle de monde, où se balade, sautillant, le fantôme de Satie. Musique improvisée, jazz, rock noisy : Cante joue de contrepieds emballants. “Mekanik Kantatik“, son précédent projet, tourné au Printemps de Bourges et à la Gaieté lyrique, avait révélé son talent de show-man. “Improvisium 1.1“, nouveau disque sorti en janvier 2012, semble plus intérieur et initiatique.. TELERAMA - Gilles Rof


Le projet sera présenté dans le cadre du Festival « Musique Action 2020 » du CCAM de Vandœuvre-lès-Nancy pour la soirée d’ouverture. (Reporté à Mai 2021)